Gouvernance locale et assainissement (Ouganda)

Printer-friendly versionPrinter-friendly version

De nombreuses organisations non gouvernementales et intergouvernementales, ainsi que des donateurs bilatéraux et multilatéraux, reconnaissent l’importance de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements dans le cadre des programmes d’assainissement et d’hygiène. Des approches collectives en matière de changement de comportement, telles que l’ATPC, sont de plus en plus adoptées par les gouvernements comme une alternative aux démarches traditionnelles axées sur les subventions et la répression. Cette étude de cas intitulée « Gros plan sur le GSF » présente huit enseignements tirés du programme du Fonds ougandais pour l’assainissement (USF) soutenu par le Fonds mondial pour l’assainissement (GSF) dans le cadre de la coordination, de la planification et de la mise en oeuvre de l’ATPC à grande échelle1 par l’intermédiaire d’un système administratif décentralisé. L’USF est le programme le plus important de ce genre en Ouganda. Débuté en 2011, il est actuellement mis en oeuvre par 30 gouvernements locaux de district2 sous la supervision du ministère de la Santé. En septembre 2016, l’USF a indiqué avoir aidé plus de trois millions de personnes à vivre dans un environnement exempt de défécation à l’air libre.

This report is also available in English

Date: 4 April 2017
Country: 
Uganda
Institutions: 
Language: