Burkina Faso

Printer-friendly versionPrinter-friendly version

Established formally in Burkina Faso since 2003, WaterAid is working with partner NGOs on the ground for the implementation of projects of water supply and sanitation in 8 regions (Centre, Centre west, Centre East, East, North, Southwest, Boucle du Mouhoun and Sahel) and 40 local governments. Currently, the Country Programme is in partnership with six (6) NGOs (DAKUPA, SASO, AMUS, SOSSI BF, VARENA, and AMB) in its intervention areas.
Community Led Total Sanitation (CLTS) is a new concept in Burkina Faso. WaterAid Burkina Faso in accordance with its values is committed to exploring the option of implementation of ATPC (Assainissement Total Par La Communauté) in its areas of intervention. In this sense, in February 2006, the Country Programme participated in reflection and learning events in Nigeria. This allowed the participants from WaterAid Burkina Faso to familiarize themselves with the approach, to link it with existing approaches and to consider the possibility of adopting this new approach in Burkina Faso. The Country Programme requested support from the Regional Office of WaterAid West Africa and benefited from training provided by a consultant from Bangladesh. In November 2006, training and evaluation of CLTS in Vandeika in Nigeria was another opportunity to explore ways of adapting the approach in each West Africa country programme.

The Country Programme began implementing effective processes on the ground in February 2008 in the village of Gozi in the rural local government of Niagho / Province of Boulgou with its partner DAKUPA. From February 2009 on, WaterAid Burkina adopted CLTS as the main approach in its water and sanitation projects. Up to date (31th March 2010), CLTS has been triggered in 32 villages in WaterAid intervention areas. There are as yet no 100% ODF villages, but changing attitudes and the construction of household latrines are very encouraging signs. In the process of CLTS implementation, WaterAid Burkina respects the provisions of the National Program-Water Supply and Sanitation (PN-AEPA). To meet the latter’s requirements, local masons were trained in the construction of latrines. Sanitation Markets are also set up in the CLTS villages, with a credit system managed by the communities. All demonstration latrines constructed in WaterAid Burkina Faso’s Water and Sanitation projects reflect the national standards and criteria. The state key actors in water and sanitation are strongly involved in all aspects of training and implementation.

Etablie au Burkina Faso officiellement depuis 2003, WaterAid travaille en collaboration avec des ONGs partenaires sur le terrain pour la mise en œuvre de projets d’approvisionnement en eau potable et assainissement dans 8 régions (Centre, Centre Ouest, Centre Est, Est, Nord, Sud-ouest, Boucle du Mouhoun et Sahel) et 40 communes. Actuellement le Programme Pays est en partenariat avec six (6) ONGs (DAKUPA, SASO, AMUS, SOSSI BF, VARENA, AMB) dans ses zones d’intervention.

L’Assainissement Total Porté par les Communautés (ATPC) est un concept nouveau au Burkina Faso. WaterAid Burkina Faso en conformité avec une de ses valeurs qu’est l’apprentissage, s’est engagé à explorer l’option de mise en œuvre de l’ATPC dans ses zones d’intervention. C’est dans ce sens qu’en février 2006, le Programme Pays a été représenté aux journées de réflexions et d’apprentissage organisées au Nigeria. Ces journées ont permis aux participants de notre programme pays de se familiariser avec l’approche et également de faire le lien entre celle-ci et les approches existantes en vue d’envisager la possibilité d’adopter cette nouvelle approche au Burkina Faso. Ainsi, le Programme Pays a demandé un appui du Bureau Régional et a pu bénéficier d’une formation dispensée par un consultant du Bangladesh. En novembre 2006, la formation et l’évaluation de l’ATPC à Vandeika au Nigeria a été une autre opportunité pour explorer les pistes d’adaptation et d’évolution de l’approche.

Le Programme Pays a commencé la mise en œuvre effective du processus sur le terrain en février 2008 dans le village de Gozi dans la commune rurale de Niagho / province du Boulgou avec son partenaire DAKUPA. A partir de février 2009, WaterAid Burkina a adopté l’ATPC comme approche principale dans tous ses projets d’eau et d’assainissement. A la date du 31 mars 2010 le processus ATPC a été déclenché dans 32 villages de ses zones d’intervention. Il n’y a pas encore de village couvert à 100% mais l’évolution des mentalités et la construction des latrines familiales est très encourageante. Dans le processus ATPC qu’elle met en œuvre, WaterAid Burkina respecte les dispositions du Programme National-Approvisionnement en Eau Potable et Assainissement (PN-AEPA). Pour répondre à cette exigence, des maçons locaux sont formés aux techniques de construction des ces latrines et équipés. Des boutiques d’assainissement sont aussi mises en place dans les villages ATPC avec un système de crédit assainissement géré par les communautés. Toutes les latrines de démonstration construites tiennent compte des normes et critères nationaux. Tous les acteurs étatiques clés du secteur sont fortement impliqués dans tout les processus de formations et mise en œuvre de l’ATPC.